Tout savoir pour accueillir un lapin chez soi

lapin

A l’image du chien ou du chat, le lapin est un animal de compagnie affectueux et joueur. Mais à l’image du chien et du chat, le lapin a lui aussi des besoins propres qu’il importe de connaître pour lui offrir des conditions de vie optimales.

En bref...

Selon que vous succombez au charme d’un lapin nain, d’un lapin bélier ou encore d’un lapin géant des Flandres par exemple, le poids de votre nouveau compagnon peut sensiblement varier, oscillant en général entre 2 kilos jusqu’à sept ou plus. Un critère qui n’a rien d’un détail et qui doit donc être pris en compte, selon notamment la surface de votre logement et celle que vous pouvez lui octroyer.

Si on ne le sait pas toujours, le lapin est facile à apprivoiser, il suffit pour cela de passer du temps avec lui et de lui accorder de l’attention. De même, on ignore parfois que le lapin a son petit caractère et qu’il peut se révéler têtu. Animal sociable, il a besoin de contacts quotidiens avec ses nouveaux maîtres, autant que de  moments de solitude.

Il est bon à savoir, lorsque l’on adopte un lapin, qu’il peut vivre jusqu’à 10 ans, même si l’espérance de vie moyenne tourne plutôt autour de six à huit ans.

Aménager son nouveau chez lui

Evitez d’emblée les cages où il serait trop à l’étroit ; votre nouveau compagnon à quatre pattes a besoin d’un minimum d’espace. Privilégiez pour cela une grande et haute cage, où il aura au minimum la possibilité d’effectuer trois bonds consécutifs, de sauter au-dessus de sa cabane et de se dégourdir les pattes à loisir. Vous pouvez également préférer un enclos, autrement dit installer une barrière dans votre salon par exemple, en ajoutant si besoin un filet de protection pour éviter qu’il ne s’échappe.

Prévoyez dans tous les cas de lui aménager sa cage, ou son enclos, dans un endroit calme, loin des radiateurs et à l’abri des rayons du soleil ainsi que des courants d’air.

Laissez-le enfin découvrir son nouveau chez lui à son rythme. Vous pouvez pour cela le laisser tranquille dans son nouvel environnement quelques jours, le temps qu’il s’habitue. Si vous pensez ensuite qu’il est prêt à explorer votre maison, ouvrez sa cage ou l’enclos et laissez-le aller et venir à sa guise… tout en gardant un œil sur lui toutefois, et en ayant pris soin de sécuriser votre intérieur au préalable ! Les fils électriques et autres cartons et meubles deviendront très vite son passe-temps favori si vous ne faites rien. Et pour vous, votre pire cauchemar.

Hygiène et propreté

Votre lapin est un animal propre, qui a besoin de disposer d’un coin dédié à ses besoins. Délimitez cet espace dans sa cage ou son enclos, et installez-lui une litière à base de copeaux de pin, de chanvre ou de lin. Veillez à la maintenir propre en la changeant une fois par semaine. Il est possible dans les premiers temps que votre lapin ne fasse pas systématiquement ses besoins dans la litière. Soyez patient(e) et apprenez-lui, en mettant par exemple ses crottes dans le bac quand il les fait à l’extérieur, et en le posant dessus ensuite. Avec un peu de temps et de patience, votre animal à grandes oreilles devrait rapidement être tout propre.

L'alimentation du lapin

La règle de base pour nourrir votre lapin ? Le foin ! C’est en effet son alimentation principale. L’herbe, et le foin donc, jouent un rôle essentiel dans l’alimentation et le bien-être du lapin. La raison ? Lorsqu’il mastique, ses dents se frottent les unes aux autres, et s’usent ainsi naturellement. Les dents des lapins  poussent en effet en permanence, d’où la nécessité de veiller à ce qu’il puisse les « limer » afin d’éviter toute complication. Vous pouvez en complément lui fournir des granulés, mais cela doit rester une alimentation complémentaire. Il est également possible de lui donner des végétaux, fruits et légumes tels que les fameuses carottes mais aussi des pommes, en veillant toutefois à les distribuer avec parcimonie afin d’éviter les troubles digestifs.

De l’eau fraîche et propre à volonté vient compléter le régime alimentaire de Mr ou Mme Lapin.

Petites questions que vous pourriez vous poser...

Pourquoi mon lapin m’honore de petits coups de nez ?

N’oubliez pas que votre lapin est un animal sociable, et qu’il utilise son nez et sa bouche pour communiquer. Il n’est donc ni rare ni surprenant qu’il vous donne de petits coups de nez, contre la jambe ou la main par exemple. Juste une façon de vous témoigner son affection et peut-être de réclamer un peu de tendresse.

Et les griffes ?

Tout comme les dents, les griffes d’un lapin poussent elles aussi en permanence. Et tout comme les dents, il importe de les couper régulièrement afin de ne pas lui causer d’inconfort. Faites-le vous-même, à l’aide d’un coupe-griffes, ou demandez à votre vétérinaire si vous n’êtes pas à l’aise.

C’est en observant votre lapin au quotidien que vous apprendrez à le connaître et à repérer ses besoins. Passez du temps et jouez avec lui : il vous le rendra et votre relation n’en sera que plus sympa.

lapin
lapin