Les 8 sites les plus incroyables des Hauts de La Réunion

hauts de la réunion plaine des sables

Les Hauts de La Réunion désignent les territoires qui ne se trouvent pas sur le littoral. Cela comprend une vaste zone qui couvre l’essentiel de l’île, au relief bien souvent escarpé. Nous vous proposons une sélection de 8 sites extraordinaires qui vous feront souvent prendre de l’altitude. Et pour récompense, la contemplation de splendides panoramas.

Le Piton de la Fournaise

Le Piton de la Fournaise est le volcan encore actif de La Réunion ! Il culmine à 2.632 m d’altitude et l’observer de près se mérite. 2 possibilités s’offrent à vous. Soit vous décidez de randonner au plus près du volcan jusqu’à aller faire le tour de l’enclos qui l’entoure (quand le volcan n’est pas en activité). Soit vous contournez le volcan par le sud en empruntant la N2 le long du littoral. Dans le 1e cas, le paysage que traverserez avant de poser votre voiture est grandiose. On chemine par La Plaine des Sables : un paysage lunaire et solitaire digne de Mars !

Piton de la fournaise dans les hauts de la réunion
Piton de la Fournaise

Le Cirque de Mafate

Le Cirque de Mafate est l’un des 3 cirques de la Réunion. C’est le plus reculé et le plus isolé des 3. Faute de route menant à l’intérieur du cirque, on y accède par des sentiers de randonnée. Le lieu est magnifique, puisqu’on se retrouve coupé du monde, dans une nature sauvage encore préservée. Le relief est spectaculaire. On y trouve des ravines profondes, falaises vertigineuses, pitons acérés et autres remparts impressionnants qui en font un endroit mythique. « Le cœur sauvage » de La Réunion propose des paysages exceptionnels et 140 km de sentiers à parcourir.

cirque de mafate hauts de la réunion
Cirque de Mafate

Le Cirque de Salazie

Le Cirque de Salazie est accessible en voiture, contrairement au cirque de Mafate. On peut y multiplier les randonnées bien évidemment, dans des paysages naturels superbes, souvent assez humides. Depuis la RD 48, qui va de Saint-André en direction du site, on admire les gorges couvertes de végétation et les cascades. Arrêtez-vous à la Cascade du Voile de la Mariée. C’est une succession de chutes d’eau à 500 mètres d’altitude et qui s’étalent sur 100 mètres de largeur.  À voir aussi : le village créole d’Hell-Bourg, l’un des plus beaux villages de France.

cirque de salazie
Cirque de Salazie

La Forêt de Bébour

D’une surface de 6.010 ha, La Forêt de Bébour s’étend sur le territoire des communes de Saint-Benoît et Salazie. C’est une forêt tropicale à la biodiversité exceptionnelle. Classée réserve biologique en 1994, elle est située au cœur du Parc National de La Réunion. Elle accueille une végétation d’altitude (Tamarins des hauts, Tan Rouge, Bois Maigre) et abrite une nature luxuriante : cryptomerias (sapins créoles), fougères arborescentes, mousses et orchidées…

Le Piton des Neiges

À plus de 3.000 m d’altitude, le plus haut sommet de l’Océan Indien, et l’un des volcans les plus connus de l’île (qui n’est plus en activité), offre à son sommet une vue à 360° sur presque toute l’île. Pour y grimper, plusieurs itinéraires sont possibles. On peut y aller depuis le cirque de Salazie, depuis la Plaine des Cafres ou depuis Cilaos. Un must : partir tôt le matin depuis le refuge de la Caverne Dufour et arriver au lever du soleil.

Les cascades du Trou de Fer

Le Trou de Fer est un énorme gouffre de plus de 300 mètres dans lequel se déversent plusieurs cascades. Un belvédère qui part du gîte de Bélouve est installé pour le contempler, ainsi que les cascades qui s’y jettent. Le spectacle est fabuleux. Le Trou de Fer est tout simplement la plus haute chute d’eau du territoire français (4 sauts sur une hauteur de 725 m). En randonnant pour aller jusqu’au belvédère, vous serez immergé dans une forêt primaire extraordinairement belle.

trou de fer hauts de la réunion
Trou de Fer

La Route du Grand Brûlé

Vous avez décidé d’emprunter la N2, entre Saint-Joseph et Sainte-Rose tout au sud de l’île, pour contourner le Piton de la Fournaise par son versant sud ? Vous découvrirez alors un paysage de lave séchée étonnant. Certaines éruptions récentes ont coupé la route en plusieurs endroits. C’est pourquoi on l’appelle aussi la Route des Laves. Une route de bord de mer qui serpente au milieu de coulées de lave séchées, avouez que c’est peu banal, non ?

Route du Grand Brûlé

La Glacière

La Glacière est un haut lieu de l’histoire réunionnaise. Perché à plus de 2.000 m d’altitude, à 2 heures de marche du Maïdo, ce site a été au 19ème siècle, comme son nom l’indique, une glacière. Elle fournissait, durant l’hiver austral, des pains de glace aux notables de l’île. On raconte que Madame Desbassyns (grande propriétaire foncière de l’île de la Réunion) y envoyait ses propres esclaves. Ces derniers parcouraient des dizaines de kilomètres à pied dans les sentiers abrupts afin de lui ramener la précieuse denrée…