Installer un poisson combattant dans son aquarium

poisson combattant

Les Betta splendens – ou poisson combattant – sont des poissons tropicaux très prisés en aquariophilie. On les aime à cause de leurs grandes nageoires qui ondulent dans l’eau et leurs robes multicolores aux couleurs chatoyantes.  Un très beau poisson avec un caractère fort et des spécificités qu’il convient de connaître avant de l’installer dans un aquarium. Nous vous délivrons ici quelques conseils pour vous occuper au mieux de votre Betta splendens.

Conditions de vie du poisson combattant en aquarium

Le Betta splendens est originaire de l’Asie du Sud-Est où il vit à l’état sauvage dans les rizières, les mares et les marécages. Il a donc l’habitude de vivre dans une eau assez chaude. C’est pourquoi il vous faudra maintenir dans l’aquarium une température entre 24°C et 27°C.

Quelle taille d’aquarium ? Du fait de ses spécificités, prévoyez un aquarium de 15 L au minimum pour 1 individu, idéalement, le double ou le triple de volume d’eau. 1 mâle et 2 femelles de la même espèce nécessitent un volume d’eau de l’ordre de 30 à 50 litres. À savoir : le poisson combattant respire l’air à la surface de l’eau, ne remplissez pas donc pas l’aquarium au maximum. La température de l’eau ne devra jamais dépasser les 31°C sur une longue période.

Préparez bien votre aquarium à l’avance pour recevoir votre poisson. Prévoyez ainsi 3 bonnes semaines pour que le cycle de l’azote débute et se mette en place. Évitez de placer votre aquarium dans un endroit très lumineux ou proche des fenêtres : le poisson combattant a besoin d’une alternance de lumière et d’obscurité. Optez pour un éclairage artificiel facilitant la reproduction du cycle jour/nuit. Prévoyez également des éléments de décor, car ce poisson aime se cacher : rochers, plantes vivantes, lentilles d’eau (il adore).

Quelle eau ? Si vous remplissez l’aquarium avec de l’eau du robinet, prévoyez un conditionneur pour éliminer le chlore et les métaux lourds. Rendez-vous dans votre animalerie spécialisée pour tester votre eau avec des kits multitests : un bon PH doit être compris entre 6.7 et 7.2. (PH neutre)

L’entretien de l’aquarium reste relativement simple pour un poisson de cette espèce : changer l’eau d’1/3 du volume tous les 15 jours ou 1/4 du volume tous les 10 jours. La filtration doit avoir un débit léger : le Betta splendens serait en effet handicapé par un débit fort avec ses grandes nageoires. Un point important pour la maintenance de l’aquarium : maintenez la même chaleur à la surface de l’eau quand le poisson vient respirer en surface : l’aquarium doit être bien fermé.

En résumé, pour maintenir de bonnes conditions à votre poisson : de l’eau à bonne température régulièrement renouvelée, sans chauffage ni aération ; une filtration légère, des plantes et un éclairage.

Alimentation, comportement et sociabilité du Betta Splendens

En matière d’alimentation, le Betta splendens n’est pas difficile. C’est un carnivore qui se nourrit des micro-organismes tombés à la surface de l’eau. Dans votre magasin spécialisé, vous trouverez des proies lyophilisées ainsi que des granules : offrez-lui ce régime varié pour sa santé. Un Betta splendens adulte se nourrit en général une fois par jour : une robe avec de belles couleurs est synonyme de bonne santé.

Comme pour d’autres poissons, évitez absolument de trop nourrir le poisson combattant. Observez-le pour comprendre ses besoins réels. Si vous devez vous absenter de chez vous, ce poisson peut attendre 3 jours sans être nourri.

Comme son nom l’indique, le poisson combattant est surnommé de la sorte pour son caractère agressif à l’égard de ses congénères. C’est un poisson paisible, mais ne mettez pas 2 mâles dans l’aquarium : ils s’entretueront. Un seul mâle par bac est donc la règle. Un couple ou 1 mâle et 2 femelles peut aussi convenir.

Attention à la cohabition du Betta splendens avec d’autres espèces : toutes ne sont pas compatibles avec ce poisson. Des associations réussies se font avec le Guppy Endler (petit poisson vivipare), les Feeder Guppy ou poissons nourriciers (ils sont très pacifiques), le Kuhli (Coolie, originaires aussi d’Asie du Sud-Est, vivent cachés), le Silure de Cory (poisson-chat paisible à l’entretien facile), ou encore le Tetras de neon (banc de poissons colorés pour les grands aquariums). Dans tous les cas, renseignez-vos au préalable pour des associations heureuses !

Comment reconnaître un combattant malade ? Le Betta splendens nage si vous vous approchez de lui, poisson assez actif, inquiétez-vous s’il devient léthargique. Ses belles couleurs feront votre fierté, si ses dernières pâlissent ou pire se décolorent, cela peut être un signe de maladie comme le sont aussi des petits trous ou des déchirures au niveau des nageoires. De petites taches blanches, localisées autour de la tête ou de la bouche doivent vous alerter : elles peuvent indiquer la présence d’un parasite. Enfin, un poisson combattant qui remonterait trop fréquemment à la surface de l’eau peut indiquer des problèmes respiratoires.

poisson combattant
poisson combattant