Allamanda

Allamanda cathartica

Allamanda cathartica est un arbuste vigoureux offrant une floraison abondante et d’un beau jaune vif tout au long de l’année. Polyvalent et gracieux, vous lui réserverez une place de choix au jardin !

Catégorie :

Généralités

Allamanda cathartica est un arbuste vigoureux offrant une floraison abondante et d’un beau jaune vif tout au long de l’année. Polyvalent et gracieux, vous lui réserverez une place de choix au jardin !

Découvrez-moi

Synonymes
Liane à lait, Allamanda jaune, Allamande, Coupe d’Or

Description
Cet arbuste est tout à la fois. Sarmenteux, vous pourrez l’installer sur une treille ou une pergola où il atteindra plusieurs mètres de haut. Taillé régulièrement, il formera un buisson élégant et florifère en massif ou en isolé. Ses rameaux, brun- violacé, sont longs et arqués, ils portent de grandes feuilles allongées et glabres, d’un beau vert brillant. Les fleurs, larges entonnoirs jaune d’or formées de 5 sépales soudés à leur base, sont portées en extrémité des rameaux, par groupe de 2 ou 3. Elles apparaissent généreusement toute l’année. On trouve dans le commerce plusieurs variétés d’A. cathartica, notamment A. grandiflora, aux larges fleurs mais au port plus buissonnant, et aussi A. violacaea dont les fleurs sont violet- rouge.

Croissance
rapide

Port
étalé, grimpant, rampant

Période de floraison
Toute l’année

Mois de floraison
janvier, février, mars, avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre, décembre

Couleur de floraison
Jaune d’or

Couleur dominante des fleurs
jaune

Type de feuillage
persistant

Variété remontante
oui

Couleur des feuilles
vert brillant

Hauteur adulte
En forme libre, adossé : jusqu’à 6m

Hauteur à maturité
4 à 8 m

Etalement
2m et plus en forme libre

Etalement à maturité
1,5 à 2,5 m

Saisons d’intérêt
toute l’année

Cultivez-moi

Conseils de culture
Adaptable à tous types de sol, l’Allamanda cathartica apprécie néanmoins un sol plus riche qui lui permet une floraison encore plus abondante. Vous pouvez installer cette Trompette d’Or jusqu’à une altitude de 1000m maximum et toujours au plein soleil. Même s’il peut supporter la proximité relative de la mer, il préfèrera être à l’abri des embruns et d’un sol salin et son feuillage vernissé n’en sera que plus beau. Vous le laisserez libre s’il est adossé à un arbre, un grillage ou une tonnelle. En revanche, si vous souhaitez l’installer en tant qu’arbuste, vous n’hésiterez pas à maintenir son volume par une taille régulière.

Exposition
soleil

Rusticité
gélive

Zone de rusticité
10 (-1 à 4°C), 11 (4 à 10°C), 12 (10 à 16°C)

Type de sol
Indifférent, un sol plus riche permettra une floraison plus abondante

Humidité du sol
modérément humide

Résistance aux maladies
très bonne

Utilisation au jardin
bosquet, couvre-sol, talus, tonnelle, pergola, mur…, haie, isolé

Distance de plantation
1 à 2m

Un peu de botanique

Origine
Brésil

Famille botanique
Apocynaceae

Auteur
Carl von Linnaeus, 1707 – 1778

Un peu de botanique
Les feuilles de la Liane à lait sont ovoïdes- allongées, pointues aux deux extrémités, simples et inscrites dans un verticille par 3 ou 4. Parfaitement glabres et vernies à leur endroit, on trouve néanmoins quelques soies brunâtres à l’envers des feuilles, sur la nervure centrale. Presque sessile, la feuille est légèrement ondulée sur les bords. La floraison en trompettes est présente toute l’année. Les 5 sépales sont soudés en une corolle tubulaire non renflée. Les fleurs, jaune vif, sont lisses et céracées. Sous les tropiques, on pourra observer le fruit de l’Allamanda, sortes de petites capsules hérissées et globuleuses.

Le saviez-vous ?
L’Allamanda doit son nom au Docteur Allamand de Leyde, qui fût le premier à offrir des graines de ce genre à Carl Von Linnaeus, botaniste du 18ème qui identifia et classifia ce nouveau genre. Originaire du Brésil, cette plante y serait toujours utilisée en médecine traditionnelle en tant que purgatif, laxatif et émétique. Quoi qu’il en soit, cet arbuste fait l’objet de recherches en pharmacopée pour des vertus de certains composants de sa sève, qui par ailleurs, est irritante. Vous veillerez à vous protéger les yeux et les avant-bras lors de sa taille.

Retour vers toutes les fiches