fbpx

Créer et entretenir sa pelouse

main pelouse

Si l’on rêve tous d’avoir un coin de verdure chez soi, de pouvoir profiter d’une pelouse bien verte sur laquelle prendraient place des arbres, des arbustes et des fleurs… Un tapis toujours vert où l’on pourrait marcher et jouer, reste qu’obtenir le résultat souhaité demande néanmoins quelques efforts.

La création d’une pelouse, pour commencer, ainsi que son entretien sont des étapes à ne pas négliger dont dépendra l’esthétique et la qualité du gazon. La mise en place d’un carré de verdure dans son jardin nécessite à la fois un peu de technique et du temps. Mais le plaisir et la satisfaction sont au rendez-vous !

Une pelouse pour quoi faire ?

A priori anodine, cette question est pourtant essentielle et doit être posée avant de se lancer dans la création d’une pelouse. Il existe en effet différents types de gazon, plus ou moins adaptés à l’usage qui en sera fait. Vous recherchez une pelouse d’ornement, une pelouse de détente ou bien une pelouse rustique ? La composition du gazon diffèrera sensiblement !

Alors que les gazons d’ornement ne sont pas prévus pour être piétinés, les gazons de détente sont quant à eux un peu plus rustiques et offrent un compromis entre gazon d’ornement et gazon d’aires de jeux ou de terrain de sport. Quant aux gazons dédiés aux surfaces de sports, ils sont parfaitement en mesure de supporter des piétinements intensifs. 

A vous de déterminer dans un premier temps si l’usage que vous souhaitez pour votre pelouse est plutôt ludique ou ornemental. Vous pourrez ainsi opter pour une variété adaptée. Vous optimiserez ainsi vos chances de conserver votre gazon le plus longtemps possible.

Et que contient-il le gazon ?

Qu’elle soit d’ornement, d’agrément ou rustique, votre pelouse sera dans tous les cas composée de différentes espèces.

Si elle n’est pas à proprement parler l’espèce la plus esthétique, le ray-grass anglais est en revanche particulièrement adapté aux aires de jeux et terrains de sport. Sans compter qu’au-delà de sa rusticité, cette espèce présente également l’avantage d’avoir une croissance très rapide. Elle lèvera en effet en l’espace de 4 à 8 jours.

Vous retrouverez aussi du ray-grass anglais dans un gazon d’agrément, ajouté à du pâturin des prés, une herbe dense résistante à la chaleur, et de la fétuque rouge gazonnante (herbe fine et résistante dans le temps). Les fétuques rouges demi-trançantes et traçantes sont quant à elles appropriées aux gazons rustiques.

La préparation du sol pour la pelouse

Avant de pouvoir marcher pieds nus sur votre pelouse, jouer avec vos enfants ou encore simplement admirer le résultat final, quelques étapes s’imposent au préalable.

Ainsi, pour pouvoir semer les graines de gazon, la terre devra être labourée. Autrement dit : retournée, aérée et décompactée sur une vingtaine de centimètres de profondeur. Le fait de retourner la terre fera ressortir des cailloux, plus ou moins gros. Il est important de les retirer afin de s’assurer de l’homogénéité de la pelouse. Et votre tondeuse vous remerciera le moment venu !

C’est ensuite le moment d’enrichir la terre en lui apportant du compost. Le gazon pourra de cette façon se nourrir des éléments dont il a besoin pour sa croissance et sa vigueur. Il peut par ailleurs se révéler pertinent de réaliser une étude de sol dans le but de connaître avec précision les besoins de la terre et d’y répondre de façon totalement adaptée.

Place alors à l’émiettage des mottes de terre éventuelles. Ensuite, place au nivellement du sol à l’aide d’un rateau, avant d’entreprendre de rouler la terre. Le roulage est en effet indispensable et le garant d’une pelouse parfaitement plane.

Silence, on sème !

L’avantage de réaliser une pelouse à la Réunion est incontestablement lié au fait que le semis peut être effectué à tout moment de l’année. Cela s’explique en raison de la douceur du climat. Une température minimum de 10° est en effet nécessaire pour favoriser la germination des graines.

Veillez à bien mélanger le mélange avant de le répandre sur le sol. Cela permettra que que le résultat soit le plus homogène possible. Les graines peuvent ensuite être enfouies sous quelques centimètres, toujours pour favoriser leur germination. Il est alors possible de passer de nouveau le rouleau pour maintenir les graines en terre et obtenir une surface entièrement plane. Ne pas oublier l’arrosage et c’est prêt ! Il ne reste plus qu’à attendre quelques jours avant de voir apparaître les premiers brins d’herbe.

La première tonte pourra quant à elle être réalisée lorsque la pelouse aura atteint une dizaine de centimètres. 

Entretenir la pelouse pour mieux durer

Une fois bien en place, la pelouse devra être tondue régulièrement pour conserver un aspect homogène et gagner en vitalité. A ce propos, certaines tondeuses sont dotées d’une option ou d’un kit « mulching ». C’est un procédé de fertilisation naturelle consistant à couper l’herbe en fines particules puis à les laisser au sol.

Il peut ensuite, au fil du temps, s’avérer utile d’aérer le gazon. Voire parfois d’effectuer quelques petites « réparations » lorsque certaines zones sont abîmées.

pieds pelouse
tondeuse pelouse