fbpx

Comment s’assurer de la bonne santé des poissons dans son aquarium ?

aquarium

Vous venez d’investir avec bonheur dans un aquarium avec des poissons ? Le spectacle silencieux de vos poissons tournoyant dans leur bac vous apaise, mais vous vous demandez comment faire en sorte que vos poissons rouges, guppys ou autres poissons discus restent en bonne santé ? Voici quelques conseils qui vous permettront de maintenir un environnement sain et stable pour vos nouveaux animaux de compagnie. Pensez-aussi à les observer régulièrement, certains signes devront vous alerter. On vous explique lesquels.

 

Un bac sain pour des poissons en bonne santé

Sachez-le, la santé de vos poissons est étroitement liée à leur environnement, donc à la qualité de l’eau et aux éléments du bac. Quels sont les paramètres à vérifier et les choses à faire :

  • Mesurer l’hygiène de l’aquarium : pas d’ammoniaque, ni de nitrites et un taux de nitrate bas (NO3). Votre magasin fournit pour cela des tests. De même qu’il est essentiel de contrôler le pH de l’eau et sa dureté (indice GH). L’apparition d’algues en nombre est signe d’une mauvaise qualité de l’eau. En cas de doute, nos magasins testent gratuitement l’eau de votre aquarium. 
  • Nettoyer fréquemment l’eau : dans un aquarium d’eau douce, renouveler partiellement l’eau, à raison d’une fois/semaine ou toutes les 2 semaines. Veillez toujours à ce que l’eau rajoutée soit à la même température que celle du bac. Adaptez la température de l’eau à l’espèce. L’installation d’un thermomètre peut vous aider à évaluer la température dans le bac.
  • Installer dans l’aquarium un aérateur ou une pompe à l’air. Son but : améliorer l’oxygénation de l’eau de l’aquarium, le poisson rouge est un gros consommateur d’oxygène ! Installez des plantes naturelles. Elles oxygènent l’eau et diminuent le taux de pollution. Autre élément important : l’éclairage, pour permettre aux plantes de faire leur photosynthèse et reproduire un cycle de vie plus naturel.
  • Eviter un aquarium surpeuplé : des poissons supportent mal la cohabitation dans un espace restreint. Si vous installez plusieurs espèces, vérifiez au préalable qu’elles puissent cohabiter. Evitez ainsi de confronter des espèces paisibles à des espèces attachées au territoire (poissons territoriaux). Des poissons stressés génèrent davantage de pollution dans l’aquarium.

Enfin, pour la santé de vos poissons, prévoyez des menus riches et variés, en évitant la suralimentation qui rendrait vos poissons gras et obèses. De plus, le surplus d’alimentation peut boucher les filtres et réduire la quantité d’oxygène présente dans l’eau. Alimentez-les de manière fractionnée. Votre magasin spécialisé pourra d’ailleurs vous conseiller pour nourrir vos poissons avec une alimentation premium.

Repérer les signes de maladie chez les poissons 

Observez régulièrement le comportement de vos poissons. Un poisson en mauvaise santé aura tendance à se cacher dans le décor ou à s’isoler. La perte d’appétit ou une nage désordonnée sont aussi des signaux d’alerte.

Quels signes doivent vous alerter ?

poisson points blancs

L’apparition de points blancs sur les nageoires. Elle trahit la présence d’une maladie parasitaire contagieuse : l’ichthyophthiriose. Le poisson se frotte aux accessoires du bac. Consultez votre animalerie pour mettre en route un traitement.

Des signes de détresse respiratoire : des ouïes grandes ouvertes, des remontées fréquentes à la surface pour piper l’air.

Des nageoires qui pourrissent : elles se déchirent et une ligne blanche apparaît à leurs extrémités. Votre poisson est stressé ou l’eau de l’aquarium impropre.

poisson malade
poisson écailles hérissées

Un gonflement de l’abdomen et des écailles hérissées : votre poisson est victime de bactéries, encore une fois vérifiez la qualité de l’eau.

Une poussière grise ou bleutée sur le corps, une peau qui se détache : des signes caractéristiques de la maladie du velours, une maladie contagieuse due à un parasite que l’on retrouve principalement en eau de mer, mais aussi en eau douce.

santé poisson
poisson malade

Des touffes blanches à l’aspect cotonneux apparaissent à différents endroits du corps : il s’agit probablement de la maladie de la mousse. Soit des champignons qui prolifèrent sur une blessure ou profitent d’une autre maladie pour se reproduire.

 

Des yeux anormalement gonflés et un voile blanc ou gris opaque sur l’œil : votre poisson souffre d’exophtalmie. Plusieurs causes sont en général à l’origine de cet état : une mauvaise hygiène du bac, une eau pas assez régulièrement changée ou encore un aquarium trop petit. Sollicitez rapidement les conseils de votre animalerie spécialisée.

Muni de ces recommandations et avec un bon sens de l’observation, vous allez acquérir progressivement des connaissances qui feront de vous un expert pour gérer un écosystème aquatique où plantes et animaux cohabitent en harmonie. Gardez aussi à l’esprit que, selon que votre aquarium reconstitue un milieu d’eau douce ou d’eau de mer, des différences existent. Ainsi, on recommande toujours aux débutants de démarrer avec un aquarium contenant des espèces d’eau douce, souvent des poissons tropicaux. L’investissement est plus accessible et le matériel nécessaire pour l’entretien et la mise en place est aussi simplifié. À contrario, un aquarium d’eau de mer nécessite un bac de plus grande taille et une maintenance plus exigeante.