fbpx

Comment remettre en route sa piscine ?

entretien piscine

L’été austral démarre en octobre et dure jusqu’au mois d’avril à La Réunion. Voici quelques règles à suivre pour remettre en route votre piscine et profiter pleinement de la saison estivale.

1/ Anticipez la remise en route

Le climat tropical de l’île vous permet de maintenir toute l’année un fonctionnement de votre piscine à minima, ce qu’on appelle un hivernage actif. Hors saison estivale, vous avez ainsi laissé tourner la filtration au ralenti (entre 1h00 et 3h00 par jour) et traité votre piscine périodiquement, ce qui présente 2 avantages. 1) vous ne bâchez pas votre piscine et continuez à profiter de sa vue. 2) la remise en service de votre bassin pour l’été sera beaucoup plus simple et moins chère.

2/ Nettoyer la piscine

Pour commencer, il est généralement recommandé de vider 1/3 de l’eau de la piscine. Un renouvellement partiel qui a pour but d’éviter une surcharge de l’eau en produits et faciliter son traitement.

Ensuite, nettoyer à l’aide d’une brosse à long manche le fond du bassin, les parois, et la ligne d’eau. N’utilisez pas de savon qui risquerait de réagir avec le chlore et des produits chimiques. Utilisez des produits acides comme substituts au savon. Les feuilles mortes et des débris vont ensuite remonter à la surface. Vous pourrez alors les évacuer en utilisant une éprouvette. Il existe des robots nettoyeurs pour faire le travail à votre place ou le compléter. Renseignez-vous dans votre magasin spécialisé, mais un robot de piscine électrique est capable de collecter les gros débris et les fines particules. Un nettoyeur haute-pression peut aussi vous aider pour décoller la saleté du fond et des bords du bassin.

La ligne d’eau est une zone sensible. C’est à son niveau que vont venir se déposer les résidus de graisses et d’autres déchets organiques accumulés au fil des baignades. Différents matériels sont conçus pour la nettoyer (éponge classique, chiffon microfibres, éponge magique) avec des produits adaptés (produits nettoyants spécifiques).

3/ Vérifier la filtration et la qualité de l’eau

Idéalement, si votre système de filtration a continué de fonctionner au ralenti pendant l’hiver, vous n’avez plus qu’à reprendre un rythme de filtration normal. Si le filtre est encrassé, il faut alors le nettoyer et le rincer. En général, il suffit de déposer un galet spécial désinfectant dans le skimmer pour nettoyer le filtre.

Vérifier la propreté des skimmers qui aspirent les grosses impuretés. Ouvrez la trappe du skimmer et retirer les impuretés à la main. Ou bien retirez le panier situé à l’intérieur et jeter les résidus qui s’y trouvent. Il est préférable de rincer le panier à l’eau claire avant de le remettre en place.

3 éléments sont à prendre en compte pour une eau de qualité. Contrôlez le taux de désinfectant dans l’eau, le pH et le TAC pour l’équilibre de l’eau. Testez le pH qui doit être compris entre 7,0 et 7,4. Le TAC qui mesure l’alcalinité de l’eau doit se situer aux alentours de 150 ppm, et surtout ne pas descendre en-dessous de 80 ppm. Faites ensuite tourner la filtration en continu pendant 24 heures minimum, jusqu’à ce que l’eau ait repris son aspect clair.

Suivant les résultats d’analyse de la propreté de l’eau, un traitement choc à base de chlore ou de brome est généralement recommandé pour éliminer les algues, mousses et autres bactéries susceptibles d’avoir survécu au lavage initial du bassin. Si le chlore est le produit indispensable pour éliminer les nuisibles et purifier l’eau, respectez bien les proportions prescrites sur la notice du produit.

Enfin, si votre piscine est équipée avec un système de traitement automatique (électrolyse au sel, régulateur de chlore et pH), faites attention à bien nettoyer les sondes et vérifier au moins 2 fois dans la saison la précision des appareils de mesures (étalonnage).

Votre piscine est alors prête pour une nouvelle saison.