Fermes et jardins

Comment entretenir son orchidée après la floraison ?

L’orchidée est l’une des plantes préférées des réunionnais. On la dit parfois capricieuse, difficile à entretenir. Rassurez-vous, pour maintenir la floraison et le bien-être de votre plante, il suffit de respecter certaines règles pour maintenir un environnement qui lui convient. Nous vous proposons quelques conseils pour conserver une orchidée comme le Phalaenopsis, l’orchidée « star » de l’île, en pleine santé. Votre « orchidée papillon » commence à perdre ses feuilles ? Pas de panique, nous vous expliquons les gestes à faire pour qu’elle refleurisse.

Que faire après la floraison ?

Votre orchidée a superbement fleuri, mais ses fleurs commencent à se faner ? Ne vous inquiétez pas, il s’agit d’un phénomène naturel qui marque la fin de la période de floraison qui dure en général plusieurs semaines, et même quelques mois. Votre orchidée perd alors progressivement ses feuilles, il est temps pour elle de reprendre des forces ! Il faut parfois attendre plusieurs semaines avant de voir la plante refleurir. Si votre Phalaenopsis a déjà fleuri une fois, alors pas de panique, il n’y a aucune raison pour qu’il ne refleurisse pas ! Traditionnellement, la variété du Phalaenopsis, si elle a été « acclimatée », c’est-à-dire qu’elle n’a pas été importée, fleurit annuellement à l’approche de l’hiver.

Suivant les saisons sur l’île, vous allez adopter une taille différente pour faire repartir votre plante sur un cycle de floraison. En période hivernale, qui marque la période de floraison du Phalaenopsis, si votre plante a perdu toutes ses feuilles, pratiquez une « taille haute » : coupez la tige juste au-dessus du 3ème ou 4ème nœud à partir de la base. Si votre plante n’est plus fleurie au moment de l’été : privilégiez une taille « basse » en coupant la tige juste au-dessus du niveau des feuilles. Rappelez-vous : c’est durant l’été que l’orchidée se repose et prépare sa future croissance…

Soignez l’environnement

Pour maintenir la floraison de votre orchidée, il convient de la mettre dans les meilleures conditions. Prenez soin de bien exposer votre Phalaenopsis : dans un endroit lumineux certes, mais jamais exposé aux rayons du soleil. Il aime l’ombre. Idéalement, posez-le près d’une fenêtre pour profiter d’une certaine luminosité qui sera tamisée par un rideau. Pas d’exposition en plein soleil au jardin ! Une légère ventilation lui est nécessaire pour respirer.

Respectez les consignes de température : n’exposez pas votre orchidée à une température inférieure à 15°C (attention aux courants d’air), ne dépassez pas une température de 32°C. Une astuce : si votre Phalaenopsis a trouvé sa place, ne le déplacez pas, il déteste ça !

Un arrosage différent selon les saisons

Un mauvais dosage en eau peut être fatal à l’orchidée. C’est une plante très sensible à l’eau. Pendant l’hiver, arrosez votre plante une fois tous les 15 jours. En revanche, durant la période estivale, une fréquence de 7 ou 8 jours est recommandée, car l’eau s’évapore plus vite. L’arrosage dépend aussi du substrat dans lequel pousse votre plante. Un terreau constitué de mousse, type sphaigne, devra être arrosé moins fréquemment que s’il est constitué de coques de coco ou de scories. Un conseil : ne laisser jamais d’eau stagnante au fond du pot.

Observez votre plante et notamment ses racines pour avoir une idée de son état. Des racines blanc gris indiquent ainsi que votre plante a soif. Que penser de l’utilisation d’un engrais ? Il existe de l’engrais spécial orchidée, mais utilisez-le avec modération, car les orchidées sont naturellement résistantes.

Le rempotage

Une orchidée comme le phalaenopsis se rempote environ tous les 2 ans. La technique consiste à sortir la plante avec ses racines du pot. Secouer ensuite les racines pour enlever tout le vieux substrat. Si le réseau des racines est dense, vous pouvez couper quelques racines au cœur pour dégager le centre de la plante. On coupera également les racines molles, desséchées ou fragiles, avec un sécateur Le système racinaire s’étend étendu, utilisez un nouveau pot plus large pour y remettre votre orchidée. Pour offrir à votre plante un nouveau substrat, utilisez par exemple des écorces de pin et des billes d’argile que vous allez humidifier et mélanger avant de les faire rentrer au fond du nouveau pot.

Si vous avez arrosé le substrat, attendez une semaine avant de passer le pot de votre plante sous un filet d’eau. L’objectif est de simplement humidifier l’intérieur du pot. Placez ensuite votre orchidée dans les conditions d’exposition décrites ci-dessus et pratiquez l’arrosage saisonnier qui convient.

Exit mobile version