fbpx

Comment dresser son chiot ?

dressage chiot

Vous avez à la maison une adorable boule de poils et vous vous demandez à quel moment commencer à éduquer votre nouveau compagnon ? Pour bien dresser son chiot, il faut démarrer dès son 1er jour de présence, à partir de l’âge de 2 mois. Puis, tous les jours, vous lui apprendrez ce qu’il a le droit de faire comme ce qui lui est interdit. Le travail de dressage se fait patiemment, au rythme de l’animal et sur la durée.

L’apprentissage de la propreté

Anticipez l’arrivée de votre chiot et préparez un coin qui lui sera réservé pour ses besoins. C’est la 1ère chose à faire : indiquer à votre chiot où se trouve le coin où il devra faire ses besoins. Peu importe l’endroit, à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. Des tapis pour chiens sont d’ailleurs conçus pour absorber l’urine et retenir les mauvaises odeurs. Si votre chiot en grandissant reste de petite taille, vous pouvez essayer de lui installer une litière.

Pour que votre chiot comprenne et retienne cette information, répétez-lui la consigne plusieurs fois par jour (de 2 à 6 fois). Certains chiens intègrent plus rapidement que d’autres une règle. Soyez patient, un chien a en général besoin de temps avant de faire ses besoins, jusqu’à ½ heure. Vous pouvez déjà introduire une 1ère phrase de langage comme « va au petit coin ».

Calquez-vous sur les moments clés de la journée de votre chiot pour l’encourager à soulager ses besoins. 3 moments importants : le matin au réveil, après les repas, et après chaque séance de jeu et d’effort. Complimentez-le lorsqu’il respecte la consigne, opposez-lui un « non » ferme lorsqu’il ne la respecte pas.

chiot
dressage chiot

Dresser son chiot avec la méthode positive

C’est la méthode la plus couramment employée. Il s’agit de récompenser votre animal avec une récompense, une friandise par exemple, lorsqu’il a correctement répondu à un ordre. En faisant ainsi, il assimilera à l’injonction donnée, par exemple « assis », l’action de s’asseoir. Quand le réflexe sera acquis, supprimez progressivement la friandise mais félicitez-le systématiquement. Ne punissez jamais votre chien pour lui apprendre une consigne, vous l’effraierez sans améliorer son apprentissage.

Donnez des ordres brefs. Le « assis » est sans doute le 1er ordre à donner avec « couché », « pas bouger » ou « stop ». Une astuce consiste à placer légèrement haut-dessus de la tête de votre chiot une friandise en lui donnant l’ordre de s’asseoir. Votre animal reculera instinctivement pour se mettre en position assise. Une technique efficace dans d’autres cas de figure, comme le « pas bouger ». Continuez de récompenser et encouragez votre chiot quel que soit l’ordre donné, soyez régulier, c’est la clé d’un apprentissage réussi.

Pour la promenade, utilisez de préférence un collier plat basique ou, pour habituer votre chien à ne pas tirer sur sa laisser, un collier licol ou un harnais. N’employez pas de collier à pointes ou un collier étrangleur qui lui feraient mal. Placez-vous à la gauche de votre chien. S’il tire sur sa laisse, donnez un simple coup de laisse pour lui faire comprendre que son comportement n’est pas adapté. Règle essentielle : ne laissez jamais votre chien vous dépasser. Il doit marcher à vos côtés, et n’oubliez pas de le récompenser quand c’est le cas.

Quelques astuces pour dresser son chiot

Poursuivez la méthode positive pour d’autres apprentissages. Lorsqu’il faut faire « silence » en présence de personnes extérieures à la famille par exemple, ou quand vous apprendrez à votre chiot à ne pas sauter sur les gens. Voici quelques astuces pour améliorer le dressage de votre animal :

  • Pour dresser votre jeune chien, organisez des séances d’apprentissage courtes (jamais plus de 15 mns), plusieurs fois par semaine. Lorsque vous partez en promenade avec lui, attendez qu’il ait fait ses besoins. Autrement, il ne sera pas concentré pour obéir à vos ordres.
  • N’employez un « non » verbal que lorsque votre chiot ne se comporte pas bien, pas s’il se trompe. Encore une fois, soyez patient avec lui !
  • Votre chiot ne doit jamais être contraint de faire quelque chose. Vous ne devez pas non plus le manipuler. N’oubliez pas : l’apprentissage doit rester synonyme de plaisir et motivation pour votre fidèle compagnon. Ainsi, n’exigez pas de lui des choses pour lesquelles il est encore trop jeune.
  • Les chiots adorent les jouets à mâcher (caoutchouc mou, corde), ne l’en privez pas, et apprenez-lui les objets qu’il a le droit de mordiller.
  • Respectez ses temps de repos. Un chiot en croissance dort de 15 à 20 heures/jour.
dressage chiot

Le dressage du chiot est une étape essentielle. Votre animal doit savoir rapidement quelle est sa place dans la famille, avec ses limites. En agissant en leader, vous tranquilliserez votre chiot qui trouvera cette relation normale. Un chiot bien nourri et psychiquement équilibré sera réceptif au dressage.

chiot
dresser