Comment cultiver le Caladium ?

caladium

Le Caladium est une espèce végétale qui ne passe pas inaperçue avec ses larges feuilles en forme de cœur, panachées de vert, rouge et blanc. Originaire des zones tropicales du Brésil, le Caladium est aussi surnommé ailes d’ange, oreilles d’éléphant ou cœur de Jésus, en référence à la forme de ses feuilles. Le climat tropical doux et humide de la Réunion convient bien à cette plante décorative. Voici quelques conseils pour cultiver dans les meilleures conditions possibles le Caladium.

Les conditions de culture du Caladium

Le Caladium se plaît sous des climats humides et modérés. C’est pourquoi sa culture est plus complexe en Métropole où des hivers rigoureux peuvent l’empêcher de s’épanouir. Sur l’île, la douceur du climat permet de le cultiver à l’extérieur, à condition de ne pas descendre sous les 15°C lors des périodes de l’année les plus fraîches. Mais vous pouvez tout aussi bien choisir de le cultiver en pot ou en bac à l’intérieur.

Quelle exposition privilégier pour votre Caladium ? Une exposition très ensoleillée à l’abri du soleil direct lui convient parfaitement. C’est d’ailleurs la lumière qui entraîne la coloration si particulière du Caladium. Si votre plante est en pot ou en bac, évitez la climatisation et les courants d’air à proximité, choisissez une pièce chaude et humide. Pendant sa phase de croissance, le Caladium a besoin de températures comprises entre 18 et 24°C.

Au niveau de la qualité du sol, le Caladium apprécie les sols bien drainés, sableux, riches en matière organique et légèrement acides. Pour faire germer cette plante tubéreuse dans un pot, optez pour un substrat toujours légèrement humide, mais jamais détrempé. Une technique consiste à installer le pot sur un lit de galets ou de billes d’argiles maintenues humides. Attention cependant à ne pas trop arroser le Caladium pour autant : pratiquez un arrosage modéré, un excès d’humidité pourrait entraîner le développement d’un champignon au niveau des bulbes. Pour le substrat, essayez aussi la sphaigne seule, ou encore de la fibre de coco compressé.

Comment planter dans le sol les Caladiums ?

Rendez-vous dans votre jardinerie spécialisée pour vous procurer des tubercules de caladiums appelés bulbes. À retenir : des tubercules grands produiront de grandes plantes et inversement. Choisissez un endroit humide et abrité du soleil direct pour les enterrer. Plantez ensuite les tubercules à 4 cm de profondeur, avec les côtés pointus orientés vers le haut, l’autre côté étant plus plat. Pour une culture dans un grand pot ou un bac, espacez les tubercules de 15 à 20 cm.

Durant la période de germination, 3 éléments doivent être réunis : la lumière, la chaleur et l’humidité.  Ainsi, pour une plante en pot, installez le contenant dans un endroit bien lumineux et vérifiez régulièrement l’humidité du substrat. Arrosez-le seulement quand il commence à devenir sec. Il est possible de fertiliser le Caladium en utilisant des engrais organiques, puis un engrais 5-10-10 de façon mensuelle.

Sachez qu’au début de la saison sèche, le feuillage du Caladium se fane et le bulbe entre en dormance pendant 3 mois environ. C’est le moment de réduire les arrosages : déterrez alors le bulbe pour le conserver au sec et le replanter quand revient la saison humide. Si votre Caladium est dans un pot, il faut simplement le mettre à l’intérieur et veillez à ce qu’il reçoive toujours un peu de lumière naturelle. Conservez-le par exemple dans une véranda sèche et tempérée (idéalement 18°C).

Maladies et parasites

Plusieurs signes indiquent que votre plante est souffrante. Si elle devient par exemple poisseuse et se déforme, elle est sûrement victime d’une attaque de pucerons ou d’araignées rouges. Dans ce cas, augmentez l’humidité de l’air. Si les belles feuilles de votre Caladium se dessèchent, c’est que l’atmosphère ambiante est trop sèche ou que votre plante est victime de courant d’air. Vérifiez alors l’état du terreau, humidifiez-le si nécessaire ou bien changer la plante de place, en l’abritant du vent. À l’inverse, espacez les arrosages si votre plante est recouverte de moisissures.

Votre plante s’affaisse, ses feuilles brunissent ? C’est le signe d’un environnement trop froid. Augmentez alors la température de la pièce. Enfin, si le feuillage de votre Caladium devient terne, c’est souvent le signe qu’il manque de lumière, adaptez en conséquence son exposition.

Rappelons que la plante est entièrement toxique, par ingestion et par contact (risque de brûlures). Soyez vigilant par rapport aux enfants.

caladium
caladium