Aloé vera, plantation, entretien et plus encore

aloe vera

Si son origine reste à ce jour entourée d’un certain mystère, l’aloé vera est toutefois une plante dont la culture remonte à des temps très anciens. Appréciée aujourd’hui pour son esthétisme autant que pour ses propriétés thérapeutiques et cosmétiques, l’aloé vera a réussi à faire sa place dans nos intérieurs et nos jardins en leur apportant une note graphique tropicale du plus bel effet.

Carte d'identité

Nom : Aloé vera, ou Aloé barbadensis
Famille : Aloeacées ou asphodélacées
Type : plante d’intérieur ou d’extérieur sous des lattitudes clémentes
Hauteur : de 50 centimètres jusqu’à 1 mètre en pleine terre
Exposition : lumineuse
Sol : terreau et sable
Floraison : épis de fleurs aux couleurs vives apparaissant en mars
Récolte du gel : tout au long de l’année

La culture de l'aloé vera

Parmi les avantages de l’aloé vera, sa facilité de culture est particulièrement intéressante. Que vous ayez ou non la main verte, il est peu probable en effet que vous ne parveniez pas à subvenir aux besoins de cette plante succulente au feuillage caractéristique.

Facile à cultiver, l’aloé vera est également facile à entretenir car peu exigeante en soins. Résistante à la chaleur, elle s’adapte aux climats chauds et supporte même la sécheresse. Elle est en revanche plus sensible au froid, même si elle peut résister à des températures légèrement inférieures à zéro. Ce qui, faut-il le souligner, est peu courant à La Réunion. Vous pourrez donc, selon vos envies, installer votre aloé en pleine terre au milieu de votre jardin, en choisissant un emplacement ensoleillé à l’abri des courants d’air, ou le mettre en pot pour décorer votre intérieur. Dans un cas comme dans l’autre, quelques petits soins et certaines attentions l’aideront à se développer et à rester en forme longtemps, voire très longtemps. 

Veillez à lui offrir une exposition bénéficiant d’une lumière généreuse toute la journée, cela en évitant une exposition directe au soleil pour éviter les risques d’assèchement de la plante. Puisqu’il supporte parfaitement la chaleur, votre aloé peut se passer quelque temps d’eau. Un arrosage hebdomadaire est en général largement suffisant. Vous pouvez pour cela vérifier et vous assurer que la terre autour du pied est bien sèche, signe que vous pouvez arroser.

18 à 21° : c’est la moyenne qui lui convient pour s’épanouir et vous offrir un feuillage généreux. Si votre plante se sent particulièrement dans son élément, elle pourra vous gratifier de très jolies fleurs en épis aux couleurs chaudes. 

Cultivés en pots, les aloés apprécieront d’être rempotés tous les 2-3 ans.

En pleine terre ou en pot, un apport en engrais n’est pas indispensable. Pensez en revanche à mélanger des billes d’agile ou des graviers à la terre afin de la drainer au mieux.

Ses bienfaits

Certes, l’aloé vera est une plante décorative, mais elle possède également des vertus médicinales et cosmétiques avérées. Un vrai condensé de bienfaits 100% naturels pour cette plante incontournable dans les pharmacies vertes que sont les jardins réunionnais et d’ailleurs ! Le gel contenu dans les feuilles de l’aloé offre de nombreux bienfaits, à commencer par une action sur certains troubles ou maladies de la peau, tels que l’eczéma notamment.

Les principes actifs de son précieux gel apaisent et soulagent par ailleurs les démangeaisons, les piqûres d’insectes, les brûlures, les coups de soleil. L’aloé agit également sur l’acné, les verrues ainsi que les troubles gastro-intestinaux. Et puis si vous détenez un aloé vera chez vous, oubliez vos produits cosmétiques ! En parfait antioxydant, son gel est efficace pour lutter contre le vieillissement cutané. Sans compter qu’il embellit et fait briller les cheveux.

A noter toutefois que seul le gel caché au cœur de la feuille est comestible si vous souhaitez l’ingérer, à l’inverse du latex que l’on trouve sous la peau, qui est quant à lui toxique. En cas de doutes, prenez conseil auprès de votre pharmacien, il saura vous renseigner et vous conseiller le produit adapté à vos besoins en toute sécurité.

Je fais quoi si...

… les feuilles de mon aloé deviennent molles ? Cette réaction est probablement liée à l’arrosage. Celui-ci peut être excessif ou au contraire insuffisant. Sachez qu’un aloé vera bien portant se dresse fièrement et supporte sans fléchir ses feuilles charnues. Deux solutions donc : vous pouvez tenter un arrosage abondant, voire un bassinage, et observer le résultat, lequel ne se fera pas attendre si le problème provenait bien de là. Si le problème est dû à un excès d’eau, le fait de le laisser tranquille un moment en laissant sécher la terre devrait être efficace.

… des tâches apparaissent sur les feuilles ? Votre aloé peut avoir pris un peu trop le soleil. A moins qu’il ait mal supporté la différence thermique lors d’un changement d’environnement (du jardin à l’intérieur ou l’inverse par exemple). Dans le cas où les feuilles deviennent marron, trop de soleil et pas assez d’eau pourrait expliquer cette coloration.

 

aloe vera
aloe vera